En quoi consiste une assurance loyer impayé ?

Louer son bien immobilier est un investissement intéressant, mais il n’est pas pour autant sans risque. Combien même le propriétaire sélectionne son locataire avec minutie, il n’est pas en mesure de détecter un mauvais payeur. Pour éviter de subir de plein fouet l’impact du non paiement de plusieurs mois de loyer, l’assurance loyer impayé s’avère être une solution intéressante. De quelle couverture s’agit-il ?

Assurance loyers impayés : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance loyers impayés, communement appelée garantie loyers impayés se rapporte à une couverture spécifique proposée par les assureurs afin de protéger tout propriétaire de logement en location contre les impayés ou encore les dégradations matérielles. En fonction de la situation, la couverture du propriétaire lui permet de recourir à la justice afin d’obtenir un dédommagement ou encore de profiter d’une indemnisation si le locataire a quitté les lieux de manière prématurée. Le montant de la cotisation dans le cadre de cette couverture est calculé en fonction des revenus fonciers du propriétaire.

Qu’en est-il de la garantie de l’assurance loyers impayés ?

Dans le cadre d’une assurance loyer impayé, plusieurs choses sont concernées par la garantie notamment les dégradations commises par le locataire, les défauts de paiement de ce dernier ou encore les différents frais. Si le locataire décède ou s’il quitte prématurément le bien immobilier, l’assurance s’acquitte des loyers jusqu’à ce que le bailleur récupère son bien et le remet à nouveau en location. Si l’affaire est portée devant le tribunal, l’assurance s’occupe de la procédure et règle tous les frais engagés.

L’assurance loyer impayé offre une couverture optimale à tout propriétaire qui fait face à une situation d’impayés. Bien entendu, pour profiter d’une telle assurance, il est impératif que le bailleur respecte quelques règles notamment la possession d’un contrat de bail en bonne et due forme.

Qui peut bénéficier d’une assurance loyers impayés ?

En principe, tout locataire est autorisé à demander une assurance loyer impayé. Cependant, il faut savoir que les assureurs ne prennent aucun risque. Ils procèdent à une analyse minutieuse du dossier de votre locataire. Si ce dernier ne dispose pas d’un emploi fixe ou que ses revenus sont très bas, votre souscription risque d’être rejetée. Pour éviter une telle situation, trouvez un locataire dont les revenus mensuels sont trois à quatre fois plus élevés que le montant de votre loyer associé aux charges en tout genre. Assurez-vous également qu’il occupe un poste en CDI avant de lui faire signer un bail. Non seulement cette vérification vous permettra de trouver un locataire assez fiable, mais il vous donnera accès à l’assurance loyers impayés.

Les meilleures applis smartphone pour trouver un logement en location
Loyer d’un appartement en France : quelles sont les régions les moins chères ?