L’immobilier pierre-papier : investir facilement en déléguant

L’immobilier s’impose depuis longtemps comme le placement préféré des Français. Stable dans le temps, il présente peu de risques et propose des rendements relativement élevés par rapport aux épargnes traditionnelles et aux assurances-vie. Si vous avez des fonds limités et que vous souhaitez vous délester de la gestion de votre investissement immobilier, privilégiez la pierre-papier à la pierre physique.

La pierre-papier, un investissement immobilier exempt de toute gestion locative

Investir dans la pierre-papier consiste à investir de manière dématérialisée dans l’immobilier. Ce type d’investissement concerne surtout les SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier). Concrètement, vous ne faites pas l’acquisition de bien immobilier, mais vous achetez des parts d’une société spécialisée dans l’investissement immobilier locatif.

Outre l’achat du bien immobilier, la SCPI se charge également de la gestion locative du bien en question. Autrement dit, elle s’occupe de l’entretien du bâtiment, de sa mise en location et de la perception des loyers. Les loyers perçus seront ensuite redistribués sous forme de dividendes aux investisseurs.

La pierre-papier, un investissement accessible à tous

Contrairement à la pierre physique qui nécessite généralement au moins quelques dizaines de milliers d’euros, la pierre-papier ne requiert pas une mise de départ conséquente. En effet, cette forme d’investissement immobilier est accessible au grand public pour quelques milliers d’euros seulement en moyenne. Ceci est possible du fait que la SCPI récolte des fonds provenant de plusieurs dizaines, voire de centaines d’investisseurs pour disposer du capital financier nécessaire pour acquérir un bien. Il faut savoir que, comme dans le cadre d’un investissement immobilier classique, un investissement pierre-papier peut également être financé à crédit.

La pierre-papier, une rentabilité attractive

La pierre-papier via les SCPI occupe aujourd’hui une place de choix parmi les placements d’épargne les plus rentables sur les marchés financiers. Elle affiche un rendement brut annuel moyen d’environ 5 %. Et ce, contre 1 % pour le PEL (plan épargne logement) et 1 % pour les assurances-vie.

Il s’agit par conséquent d’une alternative intéressante si vous voulez vous constituer un complément de revenus pour vous parer à la baisse de revenus à la retraite par exemple. De manière générale, vous toucherez vos dividendes sur une base trimestrielle. Par ailleurs, la pierre-papier vous permet également de diversifier votre patrimoine. La plupart du temps, les SCPI privilégient les investissements portant sur l’immobilier professionnel, c’est-à-dire les bureaux, les commerces, les locaux industriels… Une classe d’actifs auxquels peu de particuliers peuvent accéder grâce à un investissement immobilier classique.

Comparaison des différents moyens d’investir dans l’immobilier
Les SCPI : devenir propriétaire associé et percevoir des loyers